Ilot 6 - Quartier Méhul

 

Le vivre ensemble au cœur d'un quartier en mutation

 

Localisation : Pantin - Seine saint Denis - France

Maitrise d'ouvrage : Commune de Pantin
Équipe : Parc Architectes (Architecte mandataire) Atelier L.J.N. (paysagistes concepteur) Etamine (BET Développement Durable) Sinté (BET Fluide) Batiserf (BET Structure) VPEAS (Economiste) Fondasol (BET VRD)
Mission : Maitrise de conception, suivi paysager et activation de projet

Estimation travaux : NC

Date : Concours 2019

Avancement : concours

Surface : 3 900m²

 

Pantin est une ville extrêmement prisée car on y habite à la fois une grande métropole, une ville authentique à l’histoire industrielle intense et une communauté tournée vers les nouvelles économies et l’écologie.
Le site du projet appartient au quartier Méhul. À la croisée des rues Paul Bert et Gambetta, il occupe le tiers d’un îlot qu’il partage avec des activités tertiaires, artisanales et de l’habitat. L’ensemble regroupe une crèche, des activités artisanales, un manufacturier du textile et des logements. Par les programmes qu’il rassemble, ce projet est comme un concentré de Pantin.

Formant une proue, ce nouveau morceau d’îlot a été pensé comme un ensemble. Il assume sa position urbaine en participant à la formation des rues. Ses façades sont simples et conçues en analogie au voisinage. Sa forme urbaine est renforcée par le contraste installé entre la rue et le cœur d’îlot. Minérales à l’extérieur, les façades ouvrent de grandes baies de menuiserie en bois sur l’espace vert intérieur. Les bureaux fonctionnent à l’opposé. Les façades s’ouvrent au nord pour accueillir la lumière et se ferme au sud pour se protéger d’un excès de soleil. Les « failles » qui conduisent au jardin intérieur sont travaillées pour limiter l’effet de pignon. Les parois sont dessinées en biais pour permettre des échappées visuelles, laissant entrevoir le cœur vert depuis la rue et inversement permettant aux habitants installés dans le jardin d’avoir des vues sur le quartier. Entre rue et jardin, le projet s’adapte à son milieu.

Au cœur de l’ensemble construit est implanté un jardin. Il a été pensé luxuriant et presque sauvage. Il tapisse tout l’intérieur d’îlot. Il commence dans les failles et s’étend jusqu’au toit de la crèche. Les sols sont très peu imperméabilisés. Les pelouses sont accessibles. On peut y cueillir les fruits des arbres. Le jardin est ouvert aux habitants et aux usages qu’ils inventeront.
Cet espace vert jouera un rôle de catalyseur pour l’identité du futur ensemble. Il sera conçu avec les habitants afin de trouver un bon équilibre entre potager, verger, pelouse et espaces en dur. Les plantations et les cueillettes seront des évènements marquants de l’année.
Le jardin aura un rôle vertueux installant un rythme saisonnier au cœur de l’habitat. Il aura un caractère pédagogique pour les résidents comme pour les enfants de la crèche. Le jardin sera le lieu commun où se construira la culture partagée des habitants.

 

 

PLUS DE PHOTOS