L'atelier

L’atelier LJN est une jeune agence née de l’association de trois paysagistes concepteurs. D’abord sous le nom de « Collectif les Jardiniers Nomades » depuis 2012, elle se structure en devenant la SAS Atelier LJN en 2018. Cette nouvelle page s’ouvre grâce au prix AJAP (Album des jeunes architectes et paysagistes) décerné par le ministère de la Culture et de la Communication, qu’elle obtient en 2016.

En parallèle du collectif, Arnaud, Stanislas et Richard acquièrent leur expérience dans différentes agences, où ils travaillent sur des projets à diverses échelles en France comme à l’étranger. 

Fort de ces expériences et forgé par des projets expérimentaux, l’Atelier LJN souhaite aborder les projets d’une manière différente. 

Pour L’Atelier LJN, ses projets doivent créer une valeur ajoutée aux demandes initiales qui dépasse le projet. Notre objectif est de créer des lieux qui offrent de nouveaux usages, aux utilisateurs et à l’environnement dans lequel s’implante le nouveau projet. C’est pourquoi dès la genèse du projet l’Atelier LJN Associer les usagers dans la formulation du projet jusqu’à son activation en instaurant le plus souvent possible la démarche de « second chantier ».

Conscient du rôle que l’Atelier a à jouer dans le développement durable, ses projets intègrent tout naturellement une démarche de réemploi des matériaux de déconstruction pour faire de l’espace public un espace respectueux de son environnement. 

Aujourd’hui, l’Atelier LJN est implanté à Paris, Dijon et Annecy. Ce choix d’une implantation multiple correspond à une politique d’optimisation des coûts d’études et des délais et traduit l’attachement des trois associés pour un ancrage régional fort.

L'approche

Bien que chaque expérience à laquelle l’atelier LJN se confronte soit toujours unique, l’approche voulue reste constante :

SAVOIR-FAIRE, SAVOIR FAIRE FAIRE ET FAIRE SAVOIR

Philosophie.tif

SAVOIR-FAIRE

EXPERIMENTATION

L’atelier LJN est initialement composé d’architectes-paysagistes dotés d’un solide bagage universitaire et qui, au fil de ses expériences, cherche perpétuellement à incrémenter son savoir. Pour ce faire, il se meut régulièrement en une équipe pluridisciplinaire. Architectes, urbanistes, designers, artistes sont régulièrement invités à se joindre à l’équipe et ainsi repousser les limites de ses compétences.

SAVOIR FAIRE FAIRE

TRANSMISSION ET PÉDAGOGIE

L’Atelier LJN fait le pari de ne jamais revendiquer un droit d’exclusivité sur ses projets mais de laisser le choix aux futurs utilisateurs d’une réappropriation libre. Ses interventions ne sont jamais abordées comme des œuvres labellisées « Copyright » mais d’avantage dans un esprit « Copyleft » qui doit perdurer et être transmis. C’est pourquoi, le collectif veille à transmettre son approche auprès des acteurs locaux qui deviennent dès lors les garants d’une évolution pérenne.

FAIRE SAVOIR

LES PROJETS

 

Dans une vision collective de l’appropriation des espaces, l’Atelier LJN recherchent systématiquement à faire naitre une interactivité singulière entre un public et un lieu. Ainsi une lecture fine du site et une volonté accrue de questionner les usagers sur leur environnement offrent des opportunités de création qui visent à rendre chacun acteur du lieu qu’il investit. Enfin, l’équipe met un point d’honneur à s’engager jusque dans la phase de chantier, phase clé du projet pendant laquelle une dynamique commune avec la maitrise d’ouvrage et les acteurs locaux s’installe.

L'équipe

Les distinctions

Lauréat de l'Album des Jeunes Architectes et Paysagistes (AJAP2016)

Ministère de la Culture et de la Communication

Créé en 1980, les Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes (AJAP) est un concours national ouvert aux jeunes architectes et paysagistes de moins de 35 ans, sans condition de nationalité, ayant réalisé un projet ou participé à un concours en France. Organisé tous les deux ans par le ministère de la Culture et de la Communication avec le soutien de la Cité de l’architecture et du patrimoine et de l’Institut français, ce prix a pour objectif de favoriser l’accès à la commande de jeunes professionnels. Il s’inscrit cette année dans les dispositifs portés par la Stratégie nationale pour l’architecture pour renforcer la visibilité de la jeune architecture.

AJAP.tif